Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

LA GARE DE BETTELAINVILLE


UNE GARE AU MILIEU DE NUL PART ....................

 

La bataille des tracés 

Dans les années 1890 , l'idée d'une relation supplémentaire avec la Prusse Rhénane reprend vigueur . En 1902, il semble que les intérêts stratégiques et politiques aient prévalu : en poursuivant la ligne Metz -Vigy vers Anzeling , une nouvelle relation directe est réalisée , la ligne Bouzonville - Dillingen ayant été ouverte en 1901 , ainsi a peu de frais ( 15 kms entre Vigy et Anzeling au lieu de 40 entre Vigy et Merzig ) Metz est rattachée plus étroitement au Reich qui en a fait son bouclier mais aussi en faire une vitrine face à la France . Le caractère stratégique de cette ligne est indéniable .



Installations Militaires

Elle est prévue à double voie avec des raccordements directs à chaque extrémité alors que la région traversée est essentiellement agricole est peu peuplée.
Les installations des Gares sont prévues pour la reception et l'embarquement des troupes comme l'atteste la présence de quais militaires , d'autre part l'alimentation en eau des machines à vapeur est prévu des 1904 en fonction des besoins de l'armée .

Inauguration de la Ligne

Elle fut inauguré en "grande pompe" le 25 Mars 1908 ( la Gare de Metz actuelle était encore en chantier ! ) L'ouverture au public n'aura lieu que le 1er Avril de la même année ...  3 allers / retours sont tracés .

LA GARE DE BETTELAINVILLE ... APOGEE et EPHEMERE ( 1908 - 1945 )


On comprend mieux pourquoi la Gare de Bettelainville a été construite à 3 km du bourg , a l'abri, des regards , en pleine forêt , pour s'y rendre aujourd'hui ; a Bettelainville vous prenez direction St Hubert et lorsque vous passerez un pont ferroviaire vous serez dans l'axe de la Gare a votre gauche . Triste vision des restes de l'emprise ferroviaire aujourd'hui ...



Le bon coté des choses , c'est que le chemin de fer Touristique empreinte cette ligne avant de bifurquer vers Aboncourt et Hombourg Budange , elle n'est pas a l'abandon .. loin de la !

Revenons un peu sur son Histoire !  , lorsque l'on regarde la photo de la Gare ( en Haut ) , elle en impose avec ses multiples voies et jonctions , elle était équipé aussi d'une plaque tournante ( voir le schéma d'armement de la Gare ) , plus grande que la Gare de Vigy , mieux équipé ..

ALIMENTATION EN EAU DES MACHINES A VAPEUR

Au milieu de nul part , il fallait amener l'eau pour alimenter les réservoirs et châteaux d'eau dans cette gare , pas simple ! et ou aller la chercher ?

Dans la Canner bien sur !  a seulement .....1500 m .... c'est la que pour l'époque , et avec les moyens mis a leurs dispositions , ils ont fait preuve d'audace et surtout d'ingéniosité !!

CAPTAGE DE L'EAU DE LA CANNER

Dans les archives de l'Association nous avons conservé tous les plans et documents originaux de la construction de cette ligne , d'énormes trésors dorment dans nos placards et pour nous , en les consultants nous revivons avec eux cette glorieuse histoire , le début du XXe siècle , le début de l'ère moderne ... en voici quelques uns .


Voici le schéma d'implantation ( P1 ) et de captage de l'eau dans la Canner , ce plan date de 1918 , les plan a l'époque ont été repris et réecrit lors du retour de la Lorraine Francaise après l'annexion


Voici la page 2 coté Gare , on voit sur le plan l'arrivée des conduites d'eau vers le haut de la Gare , avec la chambre des robinets - vannes ( comme écrit ! ) redescendant vers les quais et manche à eau


Plan du Réservoir principal de profil ( en haut de la Gare )


Plan du réservoir principal de face ( 25 m x 8 m x 7 m  enterré )

SYSTEME D'ASPIRATION ET DE RELEVAGE DE L'EAU JUSQU'AU RESERVOIR

Le remplissage des chaudières des machines à vapeur nécessitait au moins 7 à 8 m3 d'eau ( chaudière + soutes ) a chaque voyage , il fallait assurer un remplissage efficace et surtout avoir en continu de l'autonomie par un stockage dans un reservoir de 200m3 .  a l'aide d'un système thermique ( moteur ) on pompait l'eau dans un puit et sous pression on acheminait l'eau dans des conduites de Ø 125 jusqu'au réservoir principal . la gestion du niveau de l'eau dans ce réservoir était effectué par un flotteur qui déclenchait la mise en marche ou l'arrêt du pompage . le réservoir enterré sur les hauteurs de la Gare permettait un remplissage des machines par gravité .

Voila pour l'histoire de cette gare , et comme cela ,les histoires courent le long de cette ligne qui regorge de trésors inconnus du grand public




À propos

Le Chemin de fer Touristique et Historique de la Vallée de Canner 1966-2017 --- Passion Ferroviaire