Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

ECRAN DE FUMEE ....

Publié par traindelacanner57  - Catégories :  #HISTOIRE

ECRAN DE FUMEE ....

La Machine à Vapeur KRUPP 030 T1 N°3

Construite en 1931 à Essen en Allemagne par la Société KRUPP sous le N°741

MACHINE A VAPEUR CLASSÉE : MONUMENT HISTORIQUE

Caractéristiques :

L x l x h : 9m , 2.70m , 4.22m
Cylindres : 2 diamètre 410 mm , simple Expension
vapeur saturée
Distribution : Walschaerts à tiroir plan
course des pistons : 550 mm
diamètre des roues : 1050 mm
surface de chauffe : 85.45 m²
surface de grille : 1.39 m²
timbre : 14 bars aux soupapes
poids à vide : 32.6 t
poids en charge : 40.6 t
capacité en eau : 3.75m3
capacité en charbon : 1500 kg
effort théorique de traction : 12000 kg
Vitesse maxi : 40 km/h ( limité à 30 km/h en circulation touristique par arreté Prefectoral )

la 030 T1 n'a connu que deux lignes : Etival -Senones de 1931 à 1984 puis racheté par l'Association ALEMF exploité de 1976 à nos jours

Tout d'abord, quelques précisions historiques montrant les difficultés de choix et les arbitrages nécessaires.

La machine d'origine fut acquise par les Ets Couthon à Paris dans les années 30, au titre des dommages de guerre, pour un usage de manœuvres. Elle fut livrée à cette société, mais sans les plans d'origine, si bien que les Ets Couthon en firent de nouveaux, mais hélas avec quelques imprécisions et erreurs. or les seuls plans disponibles sont ceux tracés par les Ets Couthon. La machine fut ensuite cédée à une compagnie industrielle textile de la vallée du Rabodeau dans les Vosges, afin d'assurer le transport de charbon pour alimenter la centrale thermique éléctrique qui se trouvait à Moyen Moutier, au coeur de la vallée. Le dépôt fut installé à Senones, et la machine faisait donc la ligne Etival, point de livraison des rames de charbon par la SNCF, Senones, terminus, via Moyen Moutier.
Cette nouvelle mission entraîna quelques modifications, car la machine n'avait pas été conçue pour ce type de service. Après la fin de la société textile de Moyen Moutier dans les années 1970, la ligne fut repris par une association, L'ALEMF .Son président, Etienne Blascheck fit réaliser d'importants travaux de remise en état de la locomotive afin de la rendre apte à un service touristique tout comme la 020 Hohenzollern de 1900 .
A ce titre la Krupp 030 fut munie d'un compresseur compoud et d'un gros réservoir d'air comprimé afin de remplacer le frein direct vapeur jugé peu fiable.
Le compresseur, récupéré d'une 140 C ,fut acquis auprès des CFTA à Gray.
Les injecteurs d'origine étaient des Friedmann, montés directement de part et d'autre de l'arbre de Noel, mais l'injecteur droit étant HS, l'ALEMF fit poser un injecteur Sellers, récupéré sur une 0 30 TU de l'association ce qui modifia de façon substantielle le cheminement de la conduite latérale menant à la chapelle.

Le dépôt de Senones ne disposant pas de lanterneau couvert au droit de la cheminée d'évacuation des fumées de la machine, la cheminée de la Krupp fut munie d'un couvercle amovible afin d'éviter qu'en cas de pluie, l'eau ne tomba dans la bôite à fumée.

L'allure de la machine se trouva donc assez modifiée, perdant la fluidité et la simplicité de ses lignes d'origine.
La Krupp eut à subir d'autres avatars, et des lanternes PLM se retrouvèrent à l'avant.

Depuis 1985 , à Vigy , elle subit d'abord une première grosse réparation , changement de la plaque tubulaire avant , ainsi qu'un retubage complet qui laissa la machine à l'arrêt plus de 4 années (1989 _1994) , diverses avaries dont la casse de la tige d'un clapet du compresseur Bi compount , ne permettra pas à l'ALEMF , une pleine et entière exploitation . Son "train" de roulement commence a poser problème , réglage aux taquets des boites d'essieux provoquant des accoups très important dans les embiellages ( les bagues en Bronze usées à l’extrême ) . Puis l'apparition des fuites par les tubes côté Foyer entrainera des arrêts a répétitions . elle subit également les visites "APAVE" , contrôle de la chaudière et des organes à air comprimée ,dont une restera gravée dans les mémoires des Membres de l'ALEMF !!! , suite au passage des inspecteurs , un niveau de calcaire dans le circuit d'eau a été constaté ne permettant pas la visite approfondie côté foyer au niveau des plaques de visites AV , donc il a fallut trouver une solution ,à l'époque Cédric MONTESINOS était le responsable Traction ... il a proposé de faire comme pour un .. fer à repasser !!! ... dissoudre le calcaire avec de l'alcool blanc !!! ... en quantité INDUSTRIELLE !!! , donc nous avons recherché un fournisseur pouvant nous livrer 1000 litres d'alcool blanc ....

Une palette d'alcool blanc fut livrée ...( Merci au Magasin LECLERC de Maizières les Metz ) sous forme de 1000 bouteilles de 1 L !!! , l'opération fut engagé rapidement pour verser ce liquide dans le haut de la chaudière , à la chaine , nous vidions une à une les bouteilles dans des seaux que nous nous passions ... cela durera une journée entière .... Bravo à tous les bénévoles de l"époque pour cette solidarité !! . ( elle fut reçue à l’épreuve et pu reprendre les circulations en 2004 ) D'autres problèmes sont venus compliquées les circulations , le "cendrier " non étanche laissera échappé le charbon incandescent sur la voie ferrée mettant le feu le long de la ligne plusieurs fois ... ( interdiction de circulation par le B.I.R.M.T.G ) , la réparation du cendrier fut effectué rapidement ....Hélas ce ne fut pas la fin des problèmes ... LE CHARBON , L'A.L.E.M.F. a toujours acheté le charbon pour ses machines au HBL de Freyming , mais avec la fermeture des Houillères .. ce ne fut plus possible . Après des recherches et des renseignements pris chez d'autres CFT , nous avons acheté du Charbon soit disant ALLEMAND , mais sous traitée ... en Pologne ! . Ce "nouveau charbon" , la Krupp 030 T1 ne la pas supportée ... le point de chauffe étant plus important ( > à 1200° ) , les barreaux du foyer en ont fait les frais ( fondus , tordus ..) , les chocs thermique étant très important , recréant des fuites aux tubes côté foyer !!! encore et encore des problèmes sur cette machine .... Elle participera au 100 ans de la ligne de chemin de fer le 24 Mai 2008 avec du mal .... le matin avant l'inauguration , la fixation du ... sifflet lâcha !! .. c'était sans compter le courage et la volonté de Cédric MONTESINOS. et d'Audrey ZOLVER.qui démontèrent la pièce encore brulante , pour trouver à quelques kilomètres un petit artisan qui exécuta la soudure ... gratuitement !! , ils remontèrent le support , puis ils ont repris la chauffe pour présenter la Machine à Vapeur vaillante et prête au Voyage , au grand dam de quelques "pauvres personnes" qui n'y ont pas cru ... et pourtant . elle fut l'attraction du Jour en assurant le 2e train avec à son bord Mr E. PIECZAK , le conducteur du TGV record du Monde de vitesse sur Rail (574 km/h) . Son dernier voyage fut le 20 juillet 2008 ,

Aujourd'hui , elle attend une remise en état du train de roulement et chaudière .., au Dépôt de la Gare de VIGY , nous souhaitons ardemment son Retour en Exploitation , mais pour cela un autre combat est engagé .. celui des démarches administratives et financières , et surtout convaincre les pouvoirs publics ...

Bon Courage A.L.E.M.F

ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....
ECRAN DE FUMEE ....

À propos

Le Chemin de fer Touristique et Historique de la Vallée de Canner 1966-2017 --- Passion Ferroviaire